Saint Martin d’Aubigny Site officiel de la Mairie

logo du site
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny
  • Saint Martin d'Aubigny

Accueil du site > Tourisme > Curiosités et monuments

Curiosités et monuments

L’église de Saint Martin d’Aubigny

La partie la plus ancienne de l’église de Saint Martin d’ Aubigny de facture romane date du 11ème siècle. Lors de la seconde guerre mondiale elle fut partiellement détruite. Elle a été reconstruite en style gothique et achevée en 1955. Elle fut alors dédiée à Saint Martin.

La partie la plus ancienne de l'église de Saint Martin d' Aubigny de facture romane date du 11ème siècle. Lors de la seconde guerre mondiale elle fut partiellement détruite. Elle a été reconstruite en style gothique et achevée en 1955. Elle fut alors dédiée à Saint Martin. On distingue dans le mur méridional du choeur une porte romane dont le cintre est garni d’un simple cordon qui repose sur des têtes d’animaux. La porte cintrée que l’on remarque dans le mur sud de la nef doit dater du 17ème siècle. Les fonds baptismaux sont du 13ème. Les statues de St Martin, St Jean Le Fort, St Gilles et St Marcouf datent respectivement des 15ème, 17ème et 18ème.

Au cours du 13ème siècle, le patronage appartient au Roi. Le trésorier et la Ste Chapelle de Paris obtiennent le patronage d’ Aubigny après que le Roi Charles IV dit le Bel le leur avait octroyé en 1322.

Le presbytère est attesté depuis le 13ème siècle et dans un constat de 1777 on peut lire : "... le 15 et 16 octobre dernier, lors duquel ledit presbytère a été jugé hors d’état de subsister et d’être réparé et qu’il serait plus avantageux pour la communauté de le faire démolir et de le réédifier à neuf...". Le presbytère actuel a été construit en 1779.

La croix du cimetière datant du 18ème siècle porte les armoiries de la famille Davy.

Au lieu dit "la Verte-Croix" a été érigée une croix en souvenir de la mission de 1949.

Ouverture automatique de la porte de l’église côté cimetière
été : tous les jours de 9h à 19h
hiver : tous les jours de 9h à 17h

(Conseil : en ouvrant, tirer un peu la porte vers soi).

La Chapelle Saint-Christophe

Elle dépendait jusqu’en 1813 de la paroisse Saint Christophe d’ Aubigny. Sa seigneurie appartenait à la famille de Bohon. La petite cloche, au-dessus du portail, porte la date de 1676 et l’inscription suivante : "Ay esté nommée Marguerite Anger, fille de M. Pagie M. Thomas Anger près de la dite fille. 1676. FTE par G. Corbin".

La chapelle Saint Christophe dépendait jusqu'en 1813 de la paroisse Saint Christophe d' Aubigny. Sa seigneurie appartenait à la famille de Bohon. La chapelle date vraisemblablement du 13ème siècle. Elle était un lieu de pèlerinage à Saint Christophe (25 juillet) et à Saint Jean le Fort (6 novembre). Le pèlerinage fut interrompu en 1917 car la chapelle entièrement découverte était devenue impropre au culte. En 1936, il ne restait que les murs et le campanile, le tout envahi par la végétation. En 1949, sous l’impulsion de l’abbé Roblin, le pèlerinage est rétabli. La chapelle fut rénovée par une équipe de bénévoles de 1975 à 1979. Saint-Christophe est le protecteur des voyageurs (alpinistes, aviateurs, automobilistes...).

Lieu de pélerinage, Saint-Christophe est le protecteur des voyageurs (alpinistes, aviateurs, automobilistes...)



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF